Vers l'inhumain (et au-delà...)

Affiche_VersL'inhumain.jpg
  • Wix Facebook page
Vers l'inhumain (et au-delà...)
un film d'animation de Franck Jouneau,
scénario et dialogues de Franck Jouneau
relecture et correction par Carl Vambert
2022 (95mn)

Une adaptation du roman“Seule la faim permet de s’améliorer" de Franck Jouneau (2008)

Le projet et le sujet:
C’est la première collaboration entre le cinéaste Franck Jouneau et l’auteur Carl Vambert et le neuvième long métrage.

Le film parle de l’oppression de l’homme par l’homme et la capacité de celui-ci à rompre ses chaines. C’est aussi une histoire d’amour dans un monde impossible.
Ce nouveau projet raconte la vie de quatre personnages. Jone Impétueux et idéaliste jeune homme, Théa la jeune fille désillusionnée et pragmatique dont il tombe amoureux, Everett Mann, Un chef de multi nationale arrogant et manipulateur qui tombera aussi amoureux de Théa et enfin Léon Thobie un grand blafard sarcastique et d’un pouvoir qui semble en dehors du monde… qu’il est peut-être.

 

​Synopsis:
Un monde de surveillance gouverné par des multi-nationales où le peuple a été réduit de un quart.
Une oligarchie odieuse et perverse qui considère le peuple comme moins que des animaux, des esclaves qu’ils utilisent comme domestiques à la place des robots car ils peuvent les humilier et les utiliser sexuellement.
L’ascenseur social n’existe plus, chacun reste dans sa caste.
Les robots ont prit la place des travailleurs.
Chaque foyer du peuple possède son androïde, un domestique mais un œil du pouvoir, délateur permanent. Chacun doit user de subterfuges pour tromper les robots.

 

Voix des personnages

Yorick Achat : Jone
Margaux Tzakos : Théa
Philippe Le Louarn : Everett Mann
Amélie Haguet : l’IA
Rudy Maarek : Léon Thobie
Didier Royant : Gil Kedroska
Pier Mayer Dantec  : Déodor, le mari énervé, le capt Rembrandt
Quentin Chauvet : Nathan Gurtz, Ged Dumont, le garde 03, Dany
Samantha Marionneau Sigal : La mère de Théa, la femme sur la terrasse, le Lieutenant Kovatch, Erika Napoli
Thierry Rousse : Le père de Théa, un directeur, le journaliste
Enzo Chasseau : Le vendeur de GoodOldChoc, le garde 01
Claire Dié : Claudine, l’hotesse d’accueil
Sophie Dié : Sylvia, Fernanda la serveuse
Michel Gohier : Mr Marcil, le sergent de faction

Valérie Simon : l’agent d’accueil
Franck jouneau : Arnold, Dédé , le garde 02

Équipe technique

Images de synthèse :  Benjamin Walsh, Clément Esnault, Valentin Garel, Romain Bouisset, Franck Jouneau

Design son : Jean-Baptiste Moisan

Master son : Jean-Pierre Jagot

Effets spéciaux et compositing : Franck Jouneau

Montage : Franck Jouneau
Making off  : Orlanda Ribeiro

Musique composée par Lionel Bourguignon
Un grand merci à
MIXAMO
UNREAL ENGINE
TWINMOTION
ADOBE
Bande annonce 01
Le film