de la Merveille vers la Mer

Affiche_Merveille_finale_2022.jpg
  • Wix Facebook page
"de la merveille vers la Mer", un film de Franck Jouneau
Scénario & dialogues de Franck Jouneau



​Le projet et le sujet

C’est le quinzième film du cinéaste Franck Jouneau  et le neuvième long métrage. Ce film est la préquelle du précédent long métrage "Régulation", qui forment ensemble un diptyque.


Le thème du film traite de l’imagination avec sa tendance à la schizophrénie lorsque les outres mondes inventés tels que la religion, la divination, les esprits et autres sciences occultes sont créés pour palier à la peur existentielle du vide.
La vie est horrible… Construisons des mythes pour la rendre plus accueillante.



à quoi peut-on se fier lorsque son imagination est utilisée comme stabilisateur?…
Le film se déroule dans une nature hostile, dans un monde sans vie, post apocalyptique.
Les histoires racontées seront tournées en studio.
Le film pourrait se tourner en anglais.
 
​Synopsis

C'est la fin du monde... des hommes.

Une nature sauvage, silencieuse et froide reprend son emprise sur les ruines de la civilisation détruite par la guerre, les famines et les maladies. Les machines ne sont mortes. Le froid règne dans les cités dévastées, tout est mort. Aucun oiseau ne chante, seul le vent siffle entre les branches des arbres sans feuilles qui émergent du béton crevé. Le ciel est gris, lent et semble attendre le pire.

Susan ère sur les chemins avec quatre autres personnes, Jean (le père), Juliette (la mère), Paul (l'amant) et Pierre (le frère) depuis des années à la recherche de survivants comme elle sans succès. Elle marche, discute, s'engueule avec eux, essaie de survivre. Avant, Susan faisait partie d'une tribu mais la famine les a décimés. Le petit groupe survit d'expédients, buvant l'eau croupie, traquant les blattes et autres créatures lentes, aveugles ou insouciantes. Ses compagnons de route remarquent la fatigue de Susan et son désespoir.

Ils lui racontent de belles histoires de lendemains qui chanteront à nouveau, lui proposent des mondes magiques et bienheureux. Elle, elle ne pense qu'à en finir avec la douleur et le désespoir, s'empoisonne de son ressentiment tragique, et, pourtant, elle les écoute avidement. Avant de reprendre ses méditations moroses. Quelquefois aussi elle s'emporte, crie et fulmine, se sauve en courant à l'occasion d'un mot qui lui a déplu... Elle se conduit comme une enfant terrible et sauvage. Ils lui pardonnent toujours et comme par avance. Ils s'endorment toujours après elle et sont déjà debout lorsqu'elle se réveille. Ils s'occupent d'elle, on a l'impression qu'ils ne mangent et ne dorment jamais, ils sont toujours aux petits soins pour Susan.


Note d’intention de la réalisation
L’image

Ce film sera tourné deux parties :
- en extérieur dans des contrées totalement désertes zones en ruines. La colorimétrie du film sera dé saturée avec des teintes vert/ bleu.
- en studio avec des décors et écrans rétro-projetés. La colorimétrie du film sera saturée avec un style emprunté à la bande dessinée.
La musique

La vie réelle : On se rapproche d'un univers minimal, désespéré, nostalgique, (Arvo Part)

La vie rêvée : Quatre thèmes différents selon les histoires.


Les axes d’écriture

Un film qui offrira deux ambiances distinctes.
Pour les extérieurs et la vie réelle, une atmosphère lourde, angoissante ou règne le désespoir qui pourrait se rapprocher du film ”La route” de John Hillcoat.
Pour le travail en studio, l’ombre de Lars Von Triers planera au-dessus de ce plateau qui ne sera pas sans évoquer Dogville ou Manderlay.

 

Quatre histoires, quatre thèmes :

L’histoire de Jean : l’avenir, la sécurité (Gourous, troisième œil, Inde)

L’histoire de Juliette : les fantômes, la peur (Spiritisme, divination, tarots, astrologie)

L’histoire de Paul : le bonheur, l’illusion (Mythes et légendes)

L’histoire de Pierre : la gloire, les regrets (Beauté, admiration, diamants, paillettes)



Toutes les histoires racontées place Suzan au centre et sont jouées par les cinq mêmes comédiens qui se transforment ainsi que l’environnement.



Le tournage du film est prévu pour l'hiver 2023
Casting

Suzan : xoxoxoxoxo

Paul : xoxoxoxoxo
Pierre : xoxoxoxoxo

Jean : xoxoxoxoxo
Juliette : xoxoxoxo

Equipe technique


Chef opérateur  : xoxoxoxoxo
Prise de son  : xoxoxoxoxo
Scripte  : xooxoxoxoxo

Régisseur : xoxoxoxo
Accessoires et décors  : xoxoxoxoxo
Costumes : xoxoxoxoxo
Design sonore et master : xoxoxoxoxo
Film du tournage : xoxoxoxo

Travaux préparatoires

press to zoom

press to zoom

press to zoom

press to zoom
1/6
Bande annonce 1